Céphalées et migraines : de la mélatonine en prévention

Céphalées et migraines : de la mélatonine en prévention

1929

Vous devez avoir un compte validé sur le site de la revue Neurologies. .


Abonnez-vous à la revue !
Accès complet aux sites Internet santé : Archives des revues, lecture en ligne, contenus réservés


Inscrivez-vous gratuitement
Accès restreint aux sites Internet santé sans un abonnement à une revue !

Une équipe de chercheurs brésiliens a étudié les effets de la mélatonine dans la prévention de la migraine. Ils ont ainsi comparé, chez 178 personnes âgées de 18 à 65 ans et souffrant de deux à huit crises migraineuses par mois, l’effet de la mélatonine à l’effet soit d’un placebo, soit de l’amitriptyline. Ce dernier est déjà utilisé dans la prévention de la migraine, mais avec une utilisation limitée en raison des effets secondaires qu’il présente.

Le critère principal de l’étude était le nombre de migraines par mois de référence versus le nombre de migraines au cours du dernier mois de traitement. Les critères secondaires étaient le taux de réponse, l’intensité de la migraine, la durée et l’utilisation des analgésiques.

Au vu des résultats obtenus, les auteurs de l’étude ont conclu que la prise de mélatonine à la dose de  3 mg est plus efficace que le placebo en prévention. De plus, ce traitement est mieux toléré que l’amitriptyline à la dose de 25 mg, en étant tout aussi efficace.

Pour en savoir plus :
Gonçalves AL, Martini Ferreira A, Ribeiro RT et al. Randomised clinical trial comparing melatonin 3 mg, amitriptyline 25 mg and placebo for migraine prevention. J Neurol Neurosurg Psychiatry 2016 May 10.

NO COMMENTS

Leave a Reply