Numéro spécial 200

Numéro spécial 200

    642

    Vous devez avoir un compte validé sur le site de la revue Neurologies. .


    Abonnez-vous à la revue !
    Accès complet aux sites Internet santé : Archives des revues, lecture en ligne, contenus réservés


    Inscrivez-vous gratuitement
    Accès restreint aux sites Internet santé sans un abonnement à une revue !

    10 années d’évolution de neurologie

    Cent numéros de Neurologies ont été publiés depuis le mois de septembre 2007, il y a exactement 10 ans.

    Cent numéros de Neurologies plus tard, après 10 années d’évolution de notre spécialité et de notre société, nos plus brillants étudiants qui passaient le bac en juin 2007 vont commencer le 1er novembre prochain leur carrière de neurologue. Alors on peut se poser, à cette occasion, la question de l’évolution de notre discipline…

    Cent numéros de Neurologies plus tard, dans ce numéro 200, nous avons ainsi demandé à certains de nos collègues, spécialisés dans divers domaines de la neurologie, ce qui pour eux avait changé sur le plan diagnostique et thérapeutique au cours de ces 10 dernières années. Nous les avons aussi interrogés sur leurs attentes pour les 10 prochaines années. C’est en se plongeant dans les numéros de Neurologies d’il y a 10 ans maintenant que nous pouvons évaluer le chemin parcouru. Certains de nos espoirs ont été déçus et d’autres se sont réalisés, parfois même au-delà de nos espérances.

    Cent numéros de Neurologies plus tard, la société s’est métamorphosée, les valeurs ont changé, les modalités de prise en charge des patients ont évolué, les priorités ont été rediscutées, la balance bénéfice-risque a été réétalonnée, et la sécurité et la prévoyance sont devenues des objectifs prioritaires. Les patients et nos concitoyens ont maintenant un rôle d’acteurs de santé reconnus par les pouvoirs publics et s’invitent dans nos débats au quotidien, comme dans l’affaire de la Dépakine® ou plus récemment du Lévothyrox®. Au cours de ces 10 dernières années, les outils de communication ont tant évolué, et en particulier les réseaux sociaux, que la juste communication médicale se retrouve également confrontée à des fake news et à la diffusion massive de messages contraires à la santé publique, tels que la polémique actuelle sur la vaccination. Les sociétés savantes, les éditeurs et les groupements de professionnels ont aujourd’hui trop peu d’impact sociétal sur la diffusion de données scientifiques correctes. S’agit-il d’un enjeu sociétal pour les 10 prochaines années et pourrons-nous être mieux entendus ? Quoi qu’il en soit Neurologies – la revue, ses sites Web, la réunion annuelle des Rencontres de Neurologies qui réunit chaque année plus de 1 500 professionnels à Paris – participe à la diffusion des connaissances pour un public de professionnels.

    Cent numéros de Neurologies plus tard, le rôle d’une revue médicale scientifique en langue française évolue et nous devons continuer à faire le lien entre les professionnels, de diffuser les connaissances et les opinions dans notre discipline, de faire découvrir des avancées majeures et les espoirs pour nos patients. Notre indépendance et les larges comités scientifiques éditoriaux et de lecture sont le garant de notre indépendance et de la qualité de l’information que nous publions, et nous nous engageons à poursuivre ces actions. Nous espérons que Neurologies participe à ces actions et que ses lecteurs qui nous ont placé en tête des revues d’information en neurologie continueront à nous faire confiance pour les 10 prochaines années.

    Franck Semah, rédacteur en chef de Neurologies

    Sommaire du dossier

    Aucun commentaire

    Laisser un commentaire