Spécialités

Spécialités

502
Les formes progressives de sclérose en plaques (SEP), qu’elles soient primaires ou secondaires, présentent des mécanismes physiopathologiques différents de la forme rémittente-récurrente (RR) :...

459
La surreprésentation des troubles psychiatriques et leurs présentations spécifiques dans l’épilepsie sont connues depuis longtemps. L’épilepsie appartenait même a la clinique psychiatrique, jusqu’à la...

319
Ces troubles, souvent sous-diagnostiqués, sont aussi sous-traités bien que l’enjeu soit majeur aussi bien pour favoriser l’équilibre de la pathologie épileptique que pour améliorer...

278
Les comorbidités psychiatriques ont fortement tendance à être sous-diagnostiquées par les neurologues en première ligne, mais aussi par les généralistes et psychiatres. Pourtant, il...

251
La plupart des personnes épileptiques présentent des symptômes psychiatriques sévères et invalidants, mais souvent atypiques, spécifiques, échappant aux critères standardisés du diagnostic psychiatrique (CIM-10...

250
L’épipsy, c’est-à-dire les troubles psychiatriques dans l’épilepsie, est essentielle à connaître du fait de sa fréquence et de son impact tant sur la qualité...

354
Le terme « syringomyélie », du grec ancien « syring », tuyau, et « muelos », moelle, regroupe diverses affections causées par la perturbation...

371
Les critères diagnostiques de sclérose en plaques (SEP) n’ont cessé d’évoluer depuis la publication des critères historiques de Schumacher et de Poser, notamment avec...

357
La grossesse est un moment important dans la vie d’une femme et de son compagnon. L’incidence de la sclérose en plaques prédomine chez la...

455
Diméthylfumarate (DMF) versus tériflunomide (TRF) Diméthylfumarate (DMF) versus fingolimod (FTY) Natalizumab (NTZ) versus fingolimod (FTY) Espacement des perfusions de natalizumab

1039
« Time is Brain ! ». Cette phrase largement connue et encore répétée par tous les neurologues vasculaires pourra être empruntée par tous les...

329
Le suivi au long cours des traitements dans la SEP est aussi important que les études pivots. Ces données de suivi peuvent être issues...

379
Les conséquences de l’instauration précoce d’un traitement de fond sur le handicap à long terme dans la SEP-RR sont confirmées par les données...

337
Depuis maintenant 2 ans, un grand nombre de communications portant sur l’intérêt des neurofilaments comme biomarqueurs dans la SEP attire l’attention. Si les premiers...

436
Depuis plus de 20 ans, la position centrale qu’occupe l’IRM dans la SEP tant au niveau du diagnostic que du monitoring des patients (efficacité...

331
Les formes tardives après 50 ans : véritables formes tardives ? Hépatite E et SEP Le signe de la veine centrale peut-il aider...