Critères diagnostiques : en quoi changent-ils la vision de cette pathologie ?