Maladie de Devic et grossesse : L’objectif actuel est quand même d’essayer de maintenir un traitement

La problématique de la grossesse va être encore plus importante dans la maladie de Devic que dans la sclérose en plaques, car on a une prédominance féminine qui est presque le double que ce qu’on a dans la SEP.

La lecture de cet article est réservée aux professionnels connectés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de Neurologies et NeuroTV en illimité
  • Les 10 numéros papier
  • L'inscription gratuite aux Rencontres de Neurologies
  • Les newsletters mensuelles
  • 80 numéros d'archives numériques

ou

Article épuisé !

Non disponible à la vente.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Neurologies.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités de Neurologies et NeuroTV, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles