L'expertise scientifique

Les incontournables du congrès de l’American Epilepsy Society

L’AES 2020
Un très bon cru en version web

La réunion annuelle de l’American Epilepsy Society, qui devait se tenir à Seattle du 4 au 8 décembre, a eu lieu comme la quasi-totalité des congrès actuels en vidéo et a compté plus de 4 600 inscrits et plus de 1 000 posters.
Nous commençons à avoir l’habitude depuis le mois de mars dernier de ces congrès virtuels et les plates-formes qui les hébergent sont devenues de plus en plus performantes. Les présentateurs, orateurs et modérateurs deviennent à l’aise de leurs bureaux, voire même le plus souvent de leur domicile, pour ce nouveau mode de communication qui a modifié la vie de la majorité d’entre nous depuis maintenant presque 1 an.
Nous en voyons petit à petit les avantages scientifiques, comme la possibilité de revoir des sessions longues à un moment choisi, voire après la fin du congrès, la possibilité de ne pas choisir entre deux sessions qui se déroulent en même temps et de suivre les deux à des moments différents, de pouvoir bien étudier une diapositive qui serait passée trop vite lors d’une présentation, de pouvoir regarder les références bibliographiques d’une présentation et de chercher immédiatement l’article, etc. Bien évidemment, les échanges entre participants et orateurs nous manquent et lorsque la crise sanitaire sera terminée, nous pourrons raisonnablement espérer que le meilleur des deux mondes cohabitera.
Nous avons également appris comment bien suivre ces congrès, et pour cette réunion de l’AES, nous avons dédié des journées entières à la suivre, comme si nous avions été sur place. En effet, suivre ce type d’événement en l’ajoutant à son emploi du temps quotidien n’est vraisemblablement pas une option simple à réaliser.
Dans ce numéro de Neurologies, nous avons choisi de vous présenter, Mihaela Vlaicu et moi-même, quelques morceaux choisis parmi les présentations suivies lors de l’AES 2020. Ce compte-rendu n’est en rien exhaustif et nous continuerons à regarder certaines des présentations qui resteront en ligne pendant 3 mois et nous ne manquerons pas d’en faire des résumés dans les prochains numéros.
En effet, les crises non épileptiques, les nouvelles options thérapeutiques médicamenteuses, la stimulation cérébrale, la neuro-modulation pour le contrôle des crises, les nouvelles technologies et les nouveaux dispositifs médicaux ont également fait l’objet de mises au point particulièrement intéressantes au cours de ce congrès.
Bien évidemment nous espérons pouvoir suivre en direct la prochaine édition de l’AES qui se tiendra à Chicago du 3 au 7 décembre 2021.
D’ici là, nous vous souhaitons une bonne lecture de ce numéro.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de Neurologies et NeuroTV en illimité
  • Les 10 numéros papier
  • L'inscription gratuite aux Rencontres de Neurologies
  • Les newsletters mensuelles
  • 80 numéros d'archives numériques

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Neurologies.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités de Neurologies et NeuroTV, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles