Résumé
Durant son parcours, le patient atteint de la maladie de Parkinson connaît le plus souvent des variations pondérales importantes, en lien à la fois avec les atteintes centrales et périphériques de la maladie et avec les thérapeutiques utilisées. La dénutrition peut toucher jusqu’à environ un quart des patients, avec une dégradation de la qualité de vie, une augmentation des risques infectieux et une baisse des possibilités de cicatrisation. L’excès de poids peut concerner jusqu’à environ un tiers des patients, avec un possible retentissement cardiovasculaire et métabolique et une limitation de l’autonomie. Les nausées, les vomissements, la gastroparésie, les troubles de la salivation et de la déglutition ainsi que les incapacités doivent être pris en charge. Si les techniques diététiques et orthophoniques sont dépassées, la nutrition entérale a toute sa place. La prise en charge de l’excès de poids est aspécifique, mais doit être disponible en particulier après chirurgie d’électrostimulation cérébrale profonde. Les adaptations des apports protéiques doivent être testées devant l’apparition des fluctuations.

Abstract : Parkinson’s disease and nutrition
During his course, the patient with Parkinson’s disease generally knows important weight variations, linked at the same time with the central and peripheral attacks of the disease, and with the therapeutics used. Undernutrition can touch until approximately a quarter of the patients, with a deterioration of quality of life, an increase in the infectious risks, a decrease of the healing possibilities. The excess of weight can concern until approximately a third of the patients, with a possible cardiovascular and metabolic repercussion, a limitation of autonomy. Nauseas, vomiting, the gastroparesy, the disorders of salivation and swallowing, the incapacities must be dealt with. If the dietetic and speech therapies techniques are exceeded, enteral nutrition has all its place. The care of the excess of weight is aspecific, but must be available in particular after surgery of deep cerebral electrostimulation. The adaptations of the protein intakes must be tested in front of the appearance of the fluctuations.

Introduction

La maladie de Parkinson, une des maladies neurodégénératives les plus fréquentes, s’accompagne de troubles moteurs et non moteurs susceptibles de modifier de manière délétère l’état nutritionnel des patients. Même si nous ne disposons que de peu d’études centrées sur l’évolution de la maladie en fonction de l’état nutritionnel, de multiples données nous permettent de nous orienter. La dénutrition, l’excès de poids et les difficultés liées aux apports protéiques alimentaires sont les problèmes que nous aborderons.

Données générales concernant la dénutrition et l’excès de poids

La dénutrition touche actuellement dans les structures hospitalières en France au moins 2 millions de personnes. Ses conséquences sont multiples, incluant une baisse des réactions de défense de l’organisme (d’où une augmentation du risque infectieux), une altération des possibilités de cicatrisation (par exemple en cas d’escarres ou de chirurgie), une dégradation de l’état psychologique, une dégradation musculaire (d’où une baisse d’autonomie), une dégradation de l’état respiratoire et intestinal, etc.

Évaluation de la dénutrition

Les critères français actuels de dénutrition sont de plusieurs ordres, en sachant qu’un seul critère suffit pour poser le diagnostic :
• Indice de masse corporelle (IMC ou body mass index BMI = poids en kg/taille en m au carré) < 18,5 pour les personnes âgées de 18 à 70 ans ; IMC < 21 pour les personnes âgées de 70 ans et plus.
• Perte de poids en 1 mois de plus de 5 % ou perte de poids en 6 mois de plus de 10 %, quel que soit l’âge.
• Albuminémie < 35 g/L pour les 70 ans et plus, < 30 g/L pour les 18-70 ans. Ces chiffres ne sont interprétables qu’en l’absence de syndrome inflammatoire marqué par une CRP élevée.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de Neurologies et NeuroTV en illimité
  • Les 10 numéros papier
  • L'inscription gratuite aux Rencontres de Neurologies
  • Les newsletters mensuelles
  • 80 numéros d'archives numériques

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Neurologies.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités de Neurologies et NeuroTV, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles