Négligence spatiale unilatérale à la suite d’un accident vasculaire cérébral : Place...

Négligence spatiale unilatérale à la suite d’un accident vasculaire cérébral : Place de la stimulation magnétique transcrânienne

1186
[numéro] Neurologies N° 176 – Mars 2015 [par] Federica Rastelli, Antoni Valero-Cabré et Pascale Pradat-Diehl | AP-HP, Département de Rééducation et Médicine physique, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris Groupe Dynamiques temporelles, Plasticité et Rééducation cognitive, Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, CNRS UMR 7225 CRICM - Inserm - UPMC UMRS 975, Paris, Project PHRC Régional “NEGLECT”, DRCD AP-HP Université Pierre Marie Curie – Paris 6, ER6, Pitié- Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris Sorbonne Universités UPMC Paris 06, UMR 7371, UMR S 1146, Laboratoire d’Imagerie biomédicale, F-75005, Paris

Vous devez avoir un compte validé sur le site de la revue Neurologies. .


Abonnez-vous à la revue !
Accès complet aux sites Internet santé : Archives des revues, lecture en ligne, contenus réservés


Inscrivez-vous gratuitement
Accès restreint aux sites Internet santé sans un abonnement à une revue !

Vous bénéficiez de la lecture en ligne de l'article.

Environ 85 % des patients porteurs d’une lésion hémisphérique droite présentent des signes de
négligence spatiale unilatérale gauche. Après une présentation du syndrome de négligence et de
la stimulation magnétique transcrânienne, nous allons passer en revue les principales études à but
thérapeutique de cette technique chez les patients atteints de négligence spatiale unilatérale gauche
après lésion cérébrale droite.

NO COMMENTS

Leave a Reply