L'expertise scientifique

Névrite optique rétrobulbaire : place et intérêt des examens complémentaires à visée diagnostique, étiologique, pronostique et pour l’étude de la neuroplasticité

Résumé
Dans sa forme typique, la névrite optique rétrobulbaire (NORB) est un diagnostic avant tout clinique souvent associé à la sclérose en plaques (SEP). Néanmoins, il est crucial de rechercher la présence de drapeaux rouges orientant vers des formes atypiques qui nécessitent la réalisation d’explorations complémentaires, car elles peuvent s’inscrire dans d’autres cadres plus rares : neuromyélite optique (NMO) et maladies apparentées, connectivites, pathologies infectieuses, métaboliques ou carentielles. La récupération de l’acuité visuelle est habituellement bonne, mais il persiste souvent des anomalies de la vision des couleurs, des contrastes ou du mouvement affectant la qualité de vie. En termes pronostiques, la tomographie par cohérence optique (OCT) et les potentiels évoqués visuels (PEV) évaluent la perte axonale et la démyélinisation du nerf optique, tandis que l’IRM permet l’étude des modifications structurelles et fonctionnelles rétrochiasmatiques. La disponibilité de ces explorations fait de la NORB un modèle particulièrement intéressant pour l’étude de la neuroplasticité et de la remyélinisation.

Abstract
Acute optic neuritis – Place and value of additional examinations for diagnostic, etiological, prognostic and for the study of neuroplasticity
Typical acute optic neuritis is a clinical diagnosis often associated with multiple sclerosis. Nevertheless, it is crucial to look for the presence of red flags pointing towards atypical forms which require complementary investigations to look for other diseases as neuromyelitis optica (NMO) and associated disorders, connective tissue disease, infectious, metabolic or deficiency disease. Although the recovery of visual acuity is usually good, persistent residual deficit often include impairment in colour vision, contrast sensitivity or motion perception, which impact quality of life. Optical coherence tomography (OCT) and visual evoked potentials (PEV) detect neuroaxonal loss and demyelination of the optic nerve, important markers for the prognosis and MRI allows the study of structural and functional retrochiasmatic changes. The availability of these explorations allows to use acute optic neuritis as an interesting in vivo model to study of neuroplasticity and remyelination.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de Neurologies et NeuroTV en illimité
  • Les 10 numéros papier
  • L'inscription gratuite aux Rencontres de Neurologies
  • Les newsletters mensuelles
  • 80 numéros d'archives numériques

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Neurologies.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités de Neurologies et NeuroTV, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles