AAN 2019 : sclérose en plaques, imagerie et grossesse

Imagerie

Évaluation du signe de la veine centrale (SVC) : quel seuil de sensibilité et de spécificité ?

La proportion de lésions comportant le SVC en IRM 3T a été proposée comme un biomarqueur d’imagerie permettant de distinguer la SEP de ses diagnostics différentiels avec une bonne spécificité (Fig. 1). Néanmoins, le nombre absolu de lésions avec SVC n’est pas utilisable en pratique courante. Dans une étude multicentrique [1], 606 sujets avec CIS, SEP-RR, NMOSD, lupus, migraine, AVF, diabète et autres microangiopathies ont été inclus. Au total, 4 447 lésions ont été analysées. Le seuil de trois lésions SVC montrait une sensibilité de 61,9 % et une spécificité de 89 % pour distinguer SEP-RR + CIS des autres conditions (Fig. 2).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de Neurologies et NeuroTV en illimité
  • Les 10 numéros papier
  • L'inscription gratuite aux Rencontres de Neurologies
  • Les newsletters mensuelles
  • 80 numéros d'archives numériques

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Neurologies.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités de Neurologies et NeuroTV, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles