C’est sous un soleil printanier que Berlin a accueilli du 10 au 13 octobre, dans un format un peu différent, ce congrès de l’Ectrims 2018, soit la 34e édition de cet événement.
Ces deux jours et demi ont réuni environ 10 000 congressistes, parmi eux des neurologues, des paramédicaux et des chercheurs issus d’une centaine de pays différents, qui ont eu l’opportunité d’échanger autour de 1 797 communications affichées, 2 séances plénières, 17 sessions scientifiques, 10 sessions « hot topic », 6 sessions de communications orales libres et 26 sessions d’enseignement, le tout proposé par l’équipe du comité local d’organisation présidée par le Pr Reinhard Hohlfeld (Munich).
La conférence plénière d’ouverture a été l’occasion d’écouter avec beaucoup d’intérêt le Pr Alastair Compston (Cambridge) sur l’importance du big data. La constitution de grands registres tels que le registre OFSEP en France (60 000 dossiers), la MS Base (56 000 dossiers) ou le registre allemand (168 centres) permet d’exploiter de nombreuses variables. On peut ainsi évaluer la réponse thérapeutique, comparer l’efficacité entre les traitements, préciser certains points de l’histoire naturelle de la maladie… Cette exploitation de données est très séduisante, mais le contrôle de leur qualité reste un sujet débattu, de même que la sélection de certaines variables.
La conclusion était celle d’une vision encore assez floue de l’approche de ces big data.
Plusieurs thématiques ont été abordées lors de cette édition 2018 autour des nouveaux critères diagnostiques, de l’intérêt des biomarqueurs notamment des neurofilaments, des données de stratégie thérapeutique, des notions d’échappement aux traitements, de l’intérêt d’arrêter des traitements dans certaines situations, du suivi IRM et du monitoring de l’efficacité des traitements, du spectre NMO, et du problème des infections et des grossesses. Par ailleurs, des données d’études d’extension à long terme et d’études en vie réelle ont été rapportées.
Ce numéro spécial n’aurait pu être possible sans le travail acharné de nos rédacteurs : Bertrand Bourre, Clarisse Carra Dallières, Laurent Kremer, Alexis Montcuquet, Jérôme Roméro, et Maya Tchikviladze, que nous tenons à remercier.
Nous espérons que vous trouverez dans ce numéro spécial les principales informations émanant de cette édition berlinoise de l’Ectrims.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de Neurologies et NeuroTV en illimité
  • Les 10 numéros papier
  • L'inscription gratuite aux Rencontres de Neurologies
  • Les newsletters mensuelles
  • 80 numéros d'archives numériques

ou

Article épuisé !

Non disponible à la vente.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Neurologies.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités de Neurologies et NeuroTV, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles